Le crétin tel qu'on le parle ou le jargon des élites

Presse, radio, télévision ont à ce point perverti les mots qu’il est devenu aujourd’hui impossible à un Français qui parle encore sa langue maternelle d’entendre ce qu’on prétend lui dire… ou plus exactement lui « vendre ».

Ce lexique s’adresse donc en priorité à l’honnête homme qui se noie dans le cloaque sémantique de notre époque : il y trouvera, s’il existe, le mot français correspondant au crétinisme en vigueur. Le crétin quant à lui – qu’on défi nit sommairement comme celui qui parle le crétin, et vice versa, laissant au lecteur le soin de trancher l’épineuse question de savoir si la bêtise détermine son langage –, qu’il soit journaliste, politique, saltimbanque ou écrivain, y puisera les révélations nécessaires à l’amendement qu’on lui souhaite. L’apprenti crétin enfin, n’aura qu’à utiliser ce vade-mecum à l’envers et s’emparer des mille barbarismes, solécismes, synonymes imaginaires, emprunts à l’anglais, mots détournés du jargon technique, pléonasmes et lapsus que nous avons épinglés, pour se constituer un très estimable vocabulaire et entrer dans la carrière des élites qui ne disent rien, sur ce ton d’inimitable arrogance qui fait tout leur charme.

Fiche technique:

  • Date de parution: 15 mai 2013
  • Isbn: 978-2-84621-179-6
  • Format: 12,5 x 21cm
  • Pagination: 80 pages
  • Impression: Broché sous couverture quadri
  • Prix public: 9 €
  • Disponibilité: Disponible