Materner ou éduquer

Refonder l'école

Depuis plus de 40 ans, des réformes sont menées à la maternelle, au primaire, au collège ou au lycée, pour améliorer l’école et permettre aux élèves de s’y épanouir. Or, ces derniers sont de moins en moins motivés et de plus en plus inscolarisables. Comment une vision du monde, au départ progressiste, a-t-elle contribué à fabriquer des petits dieux peu portés à étudier et à vivre en société ? 
Le problème ne prendrait-il pas sa source dans l’entreprise d’élimination du père, parallèlement à l’effacement de la fonction d’enseignant relégué au rôle d’animateur, tous deux symbolisant une autorité à abattre contre laquelle s’acharne une idéologie féministe et égalitariste qui n’a pas évolué depuis les années 1970 ?
Cela a engendré dans nombre de familles et d’établissements scolaires une perte des repères et la montée des tensions conduisant à l’avènement d’un enfant-roi qui refuse les leçons et l’expérience de ses aînés. Cette soumission au jeunisme fait le jeu du libéralisme et réduit l’école à un outil de formatage. Les réformes ministérielles successives, en accentuant les dérives, déstabilisent les programmes, les enseignants et les élèves qui risquent de devenir des jeunes peu instruits, rétifs à l’effort et incapables d’affronter la vie et ses combats !
Instruction et éducation forment depuis toujours un tout, mais notre société de l’apparence et de l’assistanat a-t-elle vraiment envie de construire des adultes responsables ?

Fiche technique:

  • Date de parution: 26 mai 2016
  • Isbn: 978-2-84621-231-1
  • Format: 12,5 x 21cm
  • Pagination: 80 pages
  • Impression: Broché sous couverture quadri
  • Prix public: 9 €
  • Disponibilité: Disponible