Jean Calvin (1509-1564)

De l'humanisme aux lumieres de la foi

Né en Picardie en 1509, Calvin, par sa famille, son éducation et sa formation, est un homme de la Renaissance. Mais sa conversion, en 1533, le jette dans un monde nouveau. Après Strasbourg où, entre 1538 et 1541, « Calvin est devenu Calvin », le réformateur se fixe en 1541 à Genève où il mourra en 1564. Années décisives où s’affirme le législateur, mais aussi l’organisateur, le théologien, l’intellectuel, l’écrivain, l’épistolier, le propagandiste, le polémiste… Années où les épreuves et les douleurs ramènent Calvin à sa condition humaine avec ses amitiés, ses inimitiés, ses faiblesses et ses contradictions.

Son œuvre est immense : en vingt-trois ans, il aura organisé l’Église et l’aura adaptée aux convulsions du temps ; il aura rompu définitivement avec Rome et attesté que l’écriture est au service de la Parole. Il aura manifesté son soutien aux persécutés de France. Enfin, il sera l’auteur d’une œuvre foisonnante, où il s’affirme comme un maître de la langue française, cette langue moderne qu’au XVIe siècle, avec Rabelais et Montaigne, il a contribué à forger.

On retiendra de sa doctrine trois éléments essentiels : le premier traite du Christ médiateur, source de liberté et de salut pour l’homme, le second du Saint-Esprit, le troisième de la prédestination.

Illustré d’une soixantaine de documents iconographiques, l’ouvrage offre une approche attrayante, quoique rigoureuse, d’une des grandes figures de l’histoire religieuse.

Fiche technique:

  • Date de parution: 1 mai 2009
  • Isbn: 978-2846211253
  • Format: 16 x 24cm
  • Pagination: 64 pages
  • Illustration:Nombreuses illustrations quadri et nb
  • Impression: Broché sous couverture quadri
  • Prix public: 15 €
  • Disponibilité: Disponible