Ce que nous avons eu de souffrances

Carnet de la guerre 1914-1918

Mobilisé le 1er août 1914, à l'âge de 40 ans, dans le 145e Régiment territorial d'infanterie, Pierre Couraly est envoyé au front le 17 septembre 1915. Souvent en première ligne, il tient les positions. Tour à tour sentinelle, agent de liaison, chargé de divers travaux de terrassement, fortification, entretien des routes et voies ferrées, creusement et réfection des tranchées et abris, pose des barbelés, missions de ravitaillement, ramassage et enfouissement des cadavres, il arpente littéralement le théâtre des opérations, voit tout, s'intéresse à tout. Il note, au jour le jour, sur son calepin les péripéties de la guerre, ses impressions. Pourquoi ? Sans doute ne le saura-t-il qu'"après", lorsqu'il sera démobilisé. Stoïque, il témoigne d'une réalité "effrayante" dans une langue simple et directe. Ces écrits n'étaient manifestement pas destinés à être publiés mais devaient simplement faire savoir aux éventuels lecteurs du cercle familial, voire au-delà, ce que, pour citer l'auteur, "nous avons eu de souffrances". Les témoignages authentiques de ceux de la Territoriale sont très rares ; neuf sur dix sont dus à des universitaires ou à des hommes de plume. Voici le récit sans fard d'un Français, jusqu'alors sans histoire, entré par la petite porte dans l'Histoire de son pays.

Fiche technique:

  • Date de parution: 9 janvier 2014
  • Isbn: 978-2846211918
  • Format: 16 x 24cm
  • Pagination: 96 pages
  • Illustration:Cahier photo 16 pages
  • Impression: Broché sous couverture quadri
  • Prix public: 14 €
  • Disponibilité: Disponible