Les damnés de la France Couverture
Jean-Pierre Fabre-Bernadac

Les damnés de la France

Entre lynchage médiatique et violences au quotidien

16,00 €

Si, dans les dictatures, les opposants sont réduits au silence par l’emprisonnement, l’exil, sinon l’assassinat,… dans nos pays démocratiques, c’est le mépris, le discrédit, le lynchage médiatique qui accablent ceux qui refusent la pensée unique, les diktats idéologiques, les vérités préétablies, les modes formatées, les causes humanitaires incontournables... Cette idéologie du dénigrement, du mensonge, de la stigmatisation, est certes moins inhumaine mais tout aussi définitive ; elle qui, inlassablement, n’hésite pas à mettre en avant le danger fasciste, mètre-étalon de l’horreur, même si le communisme, ce fascisme rouge, a fait, en 60 ans, beaucoup plus de morts. Fasciste ! Le mot claque sur vous comme une porte de prison. Si vous aimez votre pays, son histoire, sa langue, sa culture, vous êtes rétrograde, réactionnaire, donc fasciste ; si vous glorifiez les couples hétérosexuels, vous êtes homophobe, donc fasciste ; si vous émettez des réserves sur l’islam, vous êtes islamophobe, nouvelle donne du fascisme ; si vous vous interrogez sur le multiculturalisme, vous êtes raciste, autre visage du fascisme. Si vous êtes flic, gardien de prison, militaire, vous voilà situé dans le camp de l’oppression et de la violence, donc fasciste. Mais si ces pestiférés, ces lépreux, comme dit le Président, et que l’auteur appelle les « damnés structurels », sont marqués à l’encre indélébile, d’autres, en étant au mauvais endroit au mauvais moment, les « damnés conjoncturels », sont agressés, frappés, dépouillés, parfois tués ou handicapés. Enfin ceux qui habitent dans les cités où la violence et la délinquance sont de règle, où les lois de la République n’existent plus. Ce livre donne la parole à ces nouveaux damnés de la terre française, il dénonce les mondialistes acharnés à détruire les nations et leur socle culturel et historique, les islamo-gauchistes et les libéraux bien-pensants qui viennent à la rescousse des courants radicaux de l’islam, sinon les dédouanent. Le fossé entre la majorité de la population et une « élite » minoritaire se creuse chaque jour un peu plus. Jusqu’à quand le peuple français acceptera-t-il que des censeurs soi-disant vertueux et un pouvoir sans courage cautionnent les violences dont il est victime.

Fiche technique

Date de parution: 22 mars 2021

Disponibilité: Disponible

ISBN: 978-2-84621-298-4

Format: 15 x 23cm

Pagination: 224 pages

Jean-Pierre Fabre-Bernadac

Jean-Pierre Fabre-Bernadac, ancien officier de Gendarmerie passé par l’Infanterie, est le fils d’une mère pied- noir et d’un père militaire pupille de la nation. Avant de commander un groupe d’escadrons de Gendarmerie Mobile, il a dirigé la Compagnie départementale de Lyon Bron et l’escadron de GM de Narbonne. A la fin des années 80, sa Compagnie de Lyon Bron traitait une moyenne de 2500 crimes et délits par an. Ayant ensuite quitté la gendarmerie, il est devenu responsable de la sécurité d’un important groupe industriel avant de se consacrer à l’écriture." Il vit aujourd'hui dans son Sud Ouest natal.