Bréviaire capricieux de littérature contemporaine pour lecteurs déconcertés, désorientés, désemparés

Il y eut d’abord un premier Bréviaire en 2008 — manière de mise en bouche patiemment élaborée (1998-2008) qui annonçait la couleur : la littérature en majesté. Dix ans plus tard (2008-2018), c’est une autre somme, complétée par dix années de lectures élues, que l’on propose dans une sorte de résurrection refondue, augmentée et définitive : plus de 600 écrivains ou livres évoqués. 
Mais un Bréviaire capricieux pour quoi faire ? Pour faciliter un choix, distinguer un livre ou un écrivain, donner envie de lire ou de relire, de découvrir Roger Laporte ou Javier Marias, Laurie Colwin ou Fernando Pessoa, Botho Strauss ou Stendhal, Alasdair Gray ou Jacques Audiberti, etc. Ou alors, selon le genre goûté : classiques ou biographies, entretiens ou portraits, petites notes ou longues chroniques, littérature française ou étrangère.
Choisir le grave si l’humeur le dicte, ou le léger si le caprice l’approuve, l’étude érudite ou la comédie romantique. Embrasser les possibles — très fort. Tout le monde peut venir : l’érudit et le dilettante. Y compris l’érudit qui voudrait se détendre. Ou le dilettante qui voudrait, un temps, cesser de l’être. Donc, oui, évidemment, cela vous concerne. Vous, spécialistes ou non, lecteurs invétérés ou pas — voire futurs lecteurs invétérés : la boulimie (contrairement à une idée reçue) est contagieuse.
Venez musarder dans ces 600 pages de littérature : tout ce qui est bon n’y est pas — mais l’on garantit que tout ce qui y est, à un titre ou à un autre, est bon. Vaut la peine qu’on s’y attarde. Comme un guide — ou viatique — pour remédier à la déroute de la visite en librairie. Un livre de chevet qui vous empêchera de dormir…ou qui vous fera rêver.

Fiche technique:

  • Date de parution: 25 octobre 2018
  • Isbn: 978-2-84621-274-8
  • Format: 15 x 23cm
  • Pagination: 595 pages
  • Impression: Broché sous couverture quadri
  • Prix public: 22 €
  • Disponibilité: Disponible