La Suggia

L'autre violoncelliste

Guilhermina Suggia (1885-1950) est entrée dans l’histoire à un double titre. Compagne de Pablo Casals dont elle partagera la vie pendant sept ans, de leur rencontre à Paris en 1906 à leur séparation en 1913. Pionnière du violoncelle féminin car elle imposa sur scène cet instrument que seuls les hommes pratiquaient avant elle. Son existence est épique. Sur scène à 5 ans, violoncelle solo de l’Orpheon Portuense à 15 ans, soliste au Gewandhaus de Leipzig à 18 ans, elle partage de 21 à 28 ans la vie mouvementée de Pablo Casals. Ils tournent ensemble en Europe et en Russie, créent le double concerto de leur ami Emanuel Moor, se produisent sous les baguettes et avec les orchestres les plus prestigieux de leur temps. À leur rupture en 1913, Suggia triomphe en Angleterre avec l’appui de personnalités dont elle gagne l’affection et parfois un peu plus : le magnat de la presse Edward Hudson, l’écrivain Lytton Strachey, la compositrice Ethel Smith, le chef et compositeur Donald Tovey, le pianiste Gerald Moore, le peintre des stars Augustus John… Sa vie illustre le combat des femmes pour l’égalité sur le front romanesque de la musique. Elle offre un fil conducteur idéal pour suivre les révolutions de la pratique musicale (de la lutherie, de l’enregistrement, de l’enseignement, des concours, du répertoire…) au cours du siècle qui nous sépare de ses premiers succès. Elle permet de revenir sur la vie intime de Casals, esquissée dans la biographie que lui a consacrée l’auteur en 2013.

Fiche technique:

  • Date de parution: 12 mars 2015
  • Isbn: 978-2-84621-210-6
  • Format: 13,5 x 21cm
  • Pagination: 256 pages
  • Impression: Broché sous couverture quadri
  • Prix public: 16 €
  • Disponibilité: Disponible