L'autre combat

De la vocation de chirurgien à l'engagement dans la vie publique Un regard neuf

Ce livre est d'abord le récit d'une fidélité : fidélité à une terre, à une famille, à une vocation. Issu d'un milieu modeste, Jacques Domergue, fasciné très tôt par Christian Barnard, le pionnier des greffes cardiaques, est devenu chirurgien au prix d'un travail acharné. C'est aussi le livre d'une formation : formation par les études, par les gardes, par l'internat, par la coopération médicale au Sénégal, suivie d'un séjour aux Etats-Unis, à San Diego, puis à Pittsburgh, haut lieu de la greffe du foie. C'est enfin le livre d'un engagement qui a conduit Jacques Domergue, avide d'expériences et de contacts enrichissants, à modifier le cours de sa vie. Au combat contre la maladie s'ajoute aujourd'hui l'autre combat, politique, visant à mettre fin à un système autoritaire et personnel qui a maillé le territoire en s'appuyant sur le clientélisme, le communautarisme, la démagogie, les promesses, les menaces et les injures. Après le pari sur la vie, Jacques Domergue s'attelle au combat pour la démocratie. Vainqueur de Georges Frêche, le député de Montpellier se sent légitimé pour affronter son successeur aux prochaines échéances municipales. L'ancien patron de la meilleure équipe chirurgicale de France peut gérer la mairie. Il en a les compétences et le désir. Sans nier ce qui a été fait à Montpellier, il analyse les nombreux problèmes qui affectent la vie quotidienne de ses habitants : insécurité, délinquance, emploi, chômage, fiscalité, logement, circulation, pollution... Il propose un plan ambitieux de développement avec un projet économique s'appuyant sur le secteur médical et scientifique ; la ville, qui compte 65 000 étudiants, a une capacité de recherche et d'innovation susceptible de créer de l'emploi et qui n'est pas exploitée, alors que le chômage à Montpellier est actuellement de 22.40 %. Il préconise aussi de mêler les habitants au lieu de les juxtaposer sinon de les ghettoïser, notamment en étudiant un développement rééquilibré de l'urbanisme. Il instruit enfin une véritable extension de l'Agglomération qui, pour des raisons d'autoritarisme, a perdu de nombreuses communes et s'est développée anarchiquement. En conclusion, il s'interroge sur le rôle de la culture trop souvent résumée aux manifestations spectaculaires qui touchent une minorité de Montpelliérains. C'est à la fois un document humain et une réflexion sur l'exercice d'un pouvoir partagé capable de redonner la parole aux citoyens.

Fiche technique:

  • Date de parution: 24 mai 2006
  • Isbn: 978-2846210843
  • Format: 16 x 24cm
  • Pagination: 192 pages
  • Impression: Broché sous couverture quadri
  • Prix public: 14 €
  • Disponibilité: Disponible