Journal d’une Juive française à Paris sous l’Occupation Couverture
Raymonde Rose

Journal d’une Juive française à Paris sous l’Occupation

[1939-1943]

18,00 €

Voilà près de vingt-cinq ans, à la suite du décès de sa grand-mère, Raymonde Hacker, épouse Rose, David Fuks, a découvert, dans une armoire normande, enseveli sous une pile de draps, dans l’appartement où son père avait exercé son métier de tailleur, le journal qu’elle avait tenu de 1939 à 1943.. De sa vie, ou plutôt de survie, peu de choses lui étaient parvenues si ce n’est qu’avec quelques dizaines de milliers d’autres Juifs demeurés malgré les délations et arrestations dans la capitale de tous les dangers, elle avait traversé sur place quatre années d’épreuves. Mise au ban de la société, cible vivante désignée à la vindicte de la population par tous les relais de l’État français, interdite d’exercer son métier et sans ressources, séparée de son époux en captivité, Raymonde Rose a écrit le récit de ces années de souffrance dans cette « grande préfecture régionale » de l’Allemagne qu’était devenue Paris. Exposé et conservé au mémorial de la Shoah, ce dossier constitue un témoignage exceptionnel aujourd’hui, sur ce pan largement ignoré de l’histoire des Juifs de France. Car Raymonde Rose a ajouté à ces pages des coupures de presse, essentiellement sur les lois antijuives, les spoliations, les arrestations, la pénurie aussi sur les restrictions, le marché noir, la guerre, les sabotages, les exécutions. Ce qui inscrit son récit dans le quotidien de la collaboration, des angoisses et des espoirs.

Fiche technique

Date de parution: 6 mai 2021

Disponibilité: Disponible

ISBN: 978-2-84621-313-4

Format: 15 x 23cm

Pagination: 216 pages

Raymonde Rose

Raymonde Rose (1910-1997), née dans le Pletzl, artiste et illustratrice, a entretenu sa vie durant sa passion pour les arts et les lettres.