Jean-Baptiste Ferracci

Né en 1938 à Paris, Jean-Baptiste Ferracci entame sa vie professionnelle comme reporter-photographe au journal l’Aurore, ce qui le conduit à être présent sur tous les grands événements qui, en 1958, bouleversent la vie politique française. Appelé sous les drapeaux en janvier 1959, au 1er BPC à Calvi, il rejoint l’Algérie en juin. En septembre 1959, il est affecté comme reporter militaire à l’hebdomadaire des forces armées : Bled. À ce titre, il parcourt l’Algérie, d’unité en unité et d’opération en opération, mais couvre aussi tous les événements agitant Alger. Libéré de son service militaire pendant le putsch des généraux, il réintègre la presse parisienne. Il retourne à Alger en mars 1962 pour couvrir le bouclage de Bab-el-oued et la fusillade de la rue d’Isly, et, en mai, l’exode des Français d’Algérie. Son premier livre, Images vécues de l’Algérie en guerre, a été couronné en 2008 par le prix du Cercle algérianiste.

Paru au Edition de Paris:

Actualités

Articles de presse

Delteil in Le Canard Enchaîné

Mis à jour par tancrède le 3/6/2017

Rodin in les Echos

Mis à jour par tancrède le 8/5/2017